Le "Top 14" est le championnat le plus représentatif et prestigieux du rugby français ; son vainqueur est déclaré "Champion de France" et reçoit pour un an le garde du "Bouclier de Brennus", crée en 1892 par l'orfèvre-ciseleur Charles Brennus, grand dirigeant sportif, sur une idée et un dessin de Baron Charles-de-Coubertin qui refondait, parallèlement à son engagement rugbystique, les "Jeux Olympiques"

Le Championnat professionnel "Top 14 Orange" est issu du processus de professionnalisation enclenché par les nations de l'hémisphère sud en 1995, étendu dans la foulée à l'Angleterre puis la France.
Afin de rendre viable cette professionnalisation, il était indispensable de réduire le nombre d'équipe disputant ce championnat professionnel afin éviter les rencontres entre équipes de niveau trop déséquilibré et resserrer ainsi l'élite des joueurs pour atteindre une compétition d'un niveau sportif plus relevé, plus attrayant pour le public, gage d'intérêt pour les médias et les sponsors.

  • Nombre d'équipes :

  • Ce processus, piloté par la LIGUE NATIONALE de RUGBY, fut long car il se heurta à l'opposition des Présidents des Clubs qui craignaient de perdre leur place dans l'élite.
    Le championnat 95-96 fut celui du passage au professionnalisme avec 20 clubs, passés du statut d'associations à celui de "Sociétés Anonymes à Objet sportif" ; mais les résistances étaient telles que ce nombre dut être relevé à 24 en 98-99 et 99-2000. La raison l'emporta enfin, puisque les championnats 2000-2001 était ramené à 21 clubs, suivi en 2001-2002 de la création du "Top 16", rassemblant 16 équipes ; en 2004-2005, ces 16 clubs sont fondus dans une poule unique.

    Il adopte son format définitif actuel sous le nom de "Top 14" lors de la saison 2004-2005, avec 14 clubs rassemblés dans une poule unique

  • NB : Ce chiffre est encore bien trop elevé pour tous les spécialistes, car avec l'apparition et l'importance prise par les nouvelles épreuves européennes et la multiplication des épreuves internationales (Tournées de Juin, Novembre, Tournoi des VI Nations, Coupe du Monde) les joueurs internationaux, généralement issus des meilleurs clubs, les plus sollicités puisqu'ils disputent souvent jusqu'au bout toutes ces compétitions, subissent des contraintes physiques en terme de fatigue et de blessures liés à un nombre de matches déraisonnables, qui ne les mettent pas en position de jouer à égalité de chance lorsqu'ils disputent des épeuves sous le maillot national face à des nations ayant fait le choix de privilégier ces épreuves et s'en sont donné les moyens au détriment de leurs épreuves nationales.
    Les meilleurs spécialistes du pays, notamment Guy NOVES, préconisent dans un premier temps un championnat national ramené à 12 équipes ; mais la décision revenant à la LNR, composée principalement des 30 présidents des clubs professionnels français, d'abord soucieux des intérêts de leur équipe
    , il sera très difficile de mettre en oeuvre cette sage solution ; c'est ainsi que l'actuel Président de la Ligue a été élu sur un programme extrêmement simple et racoleur : "Tout est parfait, il ne faut rien changer !", gage d'une élection de "sénateur" ; et après avoir cependant regretté un nombre de matches trop élevé, s'est empressé d'en rajouter deux supplémentaires, financièrement lucratifs, avec les barrages pour l'accession aux demi-finales !

  • Durée de la compétition

    Pour la saison 2010-2011, l'épreuve a débuté le 13 août et s'achèvera par la finale qui se disputera le 4 Juin 2011.

    Elle est entrecoupée en octobre, décembre et janvier par les six matches du tour préliminaire des coupes européennes, éventuellement en cas de qualification par les 1/4 et 1/2 finale en avril, la finale ayant lieu le troisième week-end de mai.
    Par ailleurs, durant la tournée internationale du mois de novembre, il n'a pas encore été possible d'éviter les doublons ; de telle sorte que les équipes fournissant les joueurs internationaux doivent s'en priver lors des matches de championnat qui leur sont imposés. Contrairement à l'Angleterre où les clubs sont défrayés financièrement pour ces mises à disposition, les clubs français continuent à payer des joueurs qu'ils n'ont plus à leur disposition.
    La tournée estivale de juin-juillet dans l'hémisphère sud est généralement catastrophique pour le rugby français, puisqu'elle a lieu lorsque la saison est achevée et prive les joueurs du peu de repos qui leur sont octroyés par leur club ; ce sont donc souvent des équipes peu représentatives qui les effectue, ou bien des joueurs fatigués et démotivés.

  • Attribution des points

  • 4 points au vainqueur du match
    2 points à chaque équipe en cas de match nul
    0 point pour le vaincu
    bonus offensif : l'équipe qui l'emporte avec au moins 3 essais d'avance sur son adversaire est gratifiée d'un point de bonus offensif
    bonus défensif : l'équipe battue avec une différence égale ou inférieure à 7 points est gratifiée d'un point de bonus défensif
  • Arbitrage

    L'arbitrage pour les matches de Top 14 est assuré par l'arbitre de champ, les deux arbitres de touche, un arbitre vidéo et un arbitre remplaçant.

Déroulement de l'épreuve

  • Phase préliminaire

    La première partie de l'épreuve a lieu sous forme de matches aller-retour ; lors de la phase aller, chaque équipe rencontre ses 13 adversaires, soit sur son terrain, soit sur celui de son adversaire. Lors de la phase retour, elle rencontre à nouveau tous ses adversaires, mais les terrains sont cette fois inversés.
    Au terme de ces 26 rencontres, en fonction des points remportés et du classement qui en résulte, les équipes occupant les deux premières places sont directement qualifiées pour les demi-finales. L'équipe classée à la première place aura le choix du terrain parmi les deux terrains neutres proposés par la LNF ; les équipes classes 3 - 4 - 5 - 6 se disputent les deux places restantes.

    Les équipes occupant les deux dernières places (13eme et 14eme) à l'issue de la phase préliminaire sont rétrogradées en "Pro D2 Orange"

  • hcup24Les équipes classées au six premières places sont qualifiées pour disputer le championnat européen HEINECKEN CUP ;
  • amlin24Les équipes classées aux six places suivantes, ainsi que les deux équipes qui accèderont de la PRO D2 au TOP 14 disputeront quant à elles l'AMLIN CUP
  • Phase finale

  • Barrages pour l'accession aux 1/2 finales :

    Les équipes ayant terminé la phase préliminaire aux deux premières places étant directement qualifiées pour les demi-finales, la phase finale commence par les rencontres de barrage qualificatives aux demi-finale opposant l'équipe ayant terminé 3ème à celle ayant terminé 6ème ; l'équipe ayant terminé 4ème rencontre celle classée 5ème.
    Les équipes classées 3 et 4 ont l'avantage de jouer ce match à domicile ; les vainqueurs de ces deux matches sont qualifié pour les 1/2 finales.

  • Demi-finales

  • L'équipe ayant terminé 1ère de la phase préliminaire rencontre le vainqueur du match de barrage ayant opposé le 4ème au 5ème ; il a pu choisir le terrain où se dispute la rencontre, parmi les deux terrains neutres proposés par la LNR :
  • L'équipe ayant terminé 2ème de la phase préliminaire rencontre le vainqueur du match de barrage ayant opposé le 3ème au 6ème, sur le terrain neutre restant.

Les vainqueurs de ces deux rencontres sont qualifiés pour la finale, qui a traditionnellemnt lieu au Stade de France à Paris.

  • Finale

  • La finale a traditionnellement lieu au-cours du dernier week-end du mois de mai ; le vainqueur est sacré Champion de France et reçoit depuis 1892 pour un an la garde du trophée qui symbôlise ce titre, un lourd bouclier fixé sur une planche de bois, gravé en 1892 par Charles BRENNUS, Fondateur et Président du SCUF (qui ne l'a jamais remporté), d'après un dessin de Charles de Coubertin, familièrement appelé "le bout de bois" en français, ou " lou planchot" par les occitans qui le brandissent souvent.

brennus1

 

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.