La digue du cul

En revenant de nantes, (bis)
De nantes à montaigu, la digue, la digue,
De nantes à montaigu, la digue du cul.

Refrain:
Lève la jambe, voilà qu'ça rentre
Lève la cuisse, cuisse, cuisse (bis)
Voilà qu'çà glisse. Oh! Hisse.

Je rencontr'une belle,
Qui dormait le cul nu.

Je tend mon arbalète,
Et lui fous droit dans l'cul.

La belle se réveille,
Croyant le diable au cul.

Non ce n'est pas le diable,
C'est mon kiki poilu.

Qui band'et qui décharge,
Et qui t'en fout plein l'cul.

Si ce n'est pas le diable,
Refous-moi le dans l'cul.

S'il y est bien qu'il y reste,
Et qu'il n'en sorte plus.

Imprimer E-mail