Dimanche à 15 heures

Le Dimanche à 15 Heures 
  Eric Brannay
Au refrain, en cercle, leurs bras entourant les épaules voisines,formant ainsi la plus belle mêlée du monde, celle de l'amitié,ils ont chanté ensemble le Rugby.
1 - Dans le vestiaire étroit
Les deux grands bancs de bois
L'odeur d'huile camphrée
Le bruit sec des crampons
Sonnant sur le béton
Moi j'ai pas oublié
Tu te mets le maillot
T'es tout neuf t'es tout beau
Qui sait si tu as peur
Un regard quelques mots
Le Rugby ça tient chaud
Le dimanche à 15 heures
Refrain - Si tu n'as jamais joué
Comment peux-tu comprendre
Qu'on ait le cœur qui bat
Lorsque revient septembre
2 - A l'heure de vérité
Plus question de tricher
Quand on est face à face
Ces quatre lignes blanches
Et ce ballon étrange
Tout le reste s'efface
Et tu donnes et tu prends
Et tu cours dans le vent
Vers la terre promise
Et tu gagnes ou tu meurs
Et tu ris ou tu pleures
Mais le temps cicatrise
Refrain - Si tu n'as jamais joué ...
3 - Et le combat fini
Les frères ennemis
Se calment sous l'eau pure
Avoir la même foi
Avoir les mêmes joies
Ça guérit les blessures
Et ça gueule à tue-tête
Qu'on oublie la défaite
Ou qu'on chante victoire
Toi t'as jamais chanté
Montagne-Pyrénées
Ni de chansons à boire
Refrain - Si tu n'as jamais joué ...
4 - Vient le temps des regrets
Mais on garde à jamais
Ça te fera sourire
Les crampons les maillots
Les rêves les photos
Dans l'armoire aux souv'nirs
Les dimanches à 15 heures
Ils restent dans nos cœurs
Y'a pas honte à l'avouer
Et ne sois pas surpris
Si te parlant Rugby
J'ai la gorge nouée
 
Refrain -  Si tu n'as jamais joué           
Comment peux-tu comprendre
Qu'on ait le cœur qui bat
Lorsque revient septembre 
Si tu n'as jamais joué
Comment peux-tu comprendre
Qu'on ait le cœur serré
Un dimanche en septembre
    
       Si tu n'as jamais joué  ... 

Imprimer E-mail