Hymnes rugby gascon

Il y a quelques jours, la finale d'accession de Pro D2 a bizarrement opposé deux clubs gascons qui au terme d'un processus long, contreversé, passionné, voire douloureux :-D , se sont dotés cette année d'un hymne "officiel", interprété au début de chaque rencontre.
Les landais de Mont-de-Marsan ont détourné chez leur voisin béarnais le tube de Nadau, déjà repris lors de toutes les courses landaises ainsi que par les "bandas" lors des férias : "l'Encantada". Si les textes des couplets peuvent encore être améliorés (bien que repris de certains aphorismes de D;Herrero, comme un "nos crampons marchent à l'unisson" peu poétique !) le refrain bénéficie pleinement du talent créatif de Nadau et est très inspiré.


Quant aux béarnais, au patrimoine si riche, admiré et envié, intrinsèquement les plus doués et les plus productifs en matière de chant choral, ils paraissent en ce moment perturbés par les excentricités électorales de leur compatriote François Bayrou : ne sont-ils pas allés chercher une "ballade irlandaise" pour célébrer les mérites de leurs favoris ! Vous me direz que les irlandais du Munster se retrouvent autour d'un classique de l'opéra français !
 
 
Ils ont malheureusement été battus à l'issue d'une très belle rencontre par le Stade Montois qui accède ainsi une nouvelle fois au Top 14, qu'ils avaient enchanté il y a deux ans par un jeu d'attaque, vif, inspiré et virevoltant, faisant souffler un courant d'air frais et de jeunesse sur un TOP 14 cadenassé et paralysé par l'enjeu
Mais dans le domaine instable des hymnes rugbystiques, toujours en mouvement, quantité n'est malheureusement pas synonyme de qualité ! Des structures aussi solides, opulentes et bien structurées que le STADE TOULOUSAIN ou l'ASM CLERMONT-AUVERGNE n'ont toujours pas déniché la perle rare dans la production pourtant abondante, voire parfois erratique de leurs clubs de supporters ! Mais ils ont le mérite d'essayer et en seront récompensés un jour !</div

Imprimer